01/04/2006

Une main tendue

 

Il n’y a pas que les mots des enfants qui peuvent nous faire sourire ou nous bouleverser l’atmosphère dans le bon comme dans le mauvais sens. Nous habitions à l’époque Laeken et ma fille aînée marchait depuis peu de temps. Un dimanche matin, nous nous étions rendus ma femme et moi, avec les deux enfants que nous avions à l’époque, sur le marché de Jette, pas très éloigné de notre domicile. La deuxième, qui ne marchait pas encore était dans un buggy. L’aînée marchait devant nous - puisque nous étions dans un endroit piétonnier, elle ne risquait rien et elle était toute fière de marcher seule. A un certain moment, elle se trouva devant une dame âgée qui avait un visage particulièrement renfrogné. Ma fille s’arrêta devant elle et sans dire un mot, elle tendit la main à cette personne qu’elle ne connaissait pas. Je vis la vieille dame littéralement se transformer. Elle se mit à sourire à ma fille et semblait devenue une toute autre personne

11:35 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

31/03/2006

 

19:19 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 Propreté

 

Ma deuxième fille avait un sens inné de la propreté corporelle. Elle ne supportait pas d’avoir un lange sale. Elle fut donc rapidement « propre », pour employer l’expression courante qu’on emploie lorsqu’un enfant quitte le stade de bébé. Et quand il lui arrivait de s’oublier, elle se donnait une grosse tape sur les fesses en disant : « maprotte » (traduisez : malpropre)

12:42 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/03/2006

prière d'enfant

Mon fils aîné venait d'avoir cinq ans et se trouvait très malheureux parce qu'il était le seul garçon au milieu de 4 filles. Et il désirait avoir un petit frère. Ma femme et moi, pensions déjà avoir atteint notre objectif avec une famille de cinq enfants ; mais c'était sans compter  sur notre fils. Il se mit à prier tous les jours pendant deux ans. Comme nous ne voulions pas complètement le décourager - mais il y a des limites  ... - je lui disais parfois, et si Dieu t'envoyait encore une petite soeur ; alors il se mettait à pleurer en disant : "je l'aimerais quand-même"

Que répondre à une telle parole... Dieu y répondit en lui envoyant le petit frère désiré

09:00 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/03/2006

 

15:52 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La prière d'un enfant

Mon fils aîné avait deux ans et demi. Nous bénéficions régulièrement à l'époque d'une aide-familiale grâce à  notre famille, qui comportait alors cinq enfants, le petit dernier n'étant pas encore né. Je devais partir cet après-midi, faire une tournée de visite. Avant mon départ, mon petit garçon me dit : "je vais prier avant que tu ne partes". Et le voilà parti dans une prière spontanée, non pas une prière toute faite...mais une prière de mots que l'enfant choisi lui-même avec la maturité d'un adulte. Quand je rouvris les yeux, je vis l'aide-familiale la bouche ouverte

08:33 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/03/2006

Je suis belle

Ma troisième fille dès qu'elle pu parler disait : "Je suis belle".- Qui est-ce qui t'as-dit cela ? - "C'est mon papa"

10:29 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |