26/03/2006

Aujourd'hui

Je voudrais que chaque fois qu'on change d'horaire d'hiver ou d'été le mot d'enfant pourrait être le mot de Cambronne, en l'honneur du crétin qui il y a un quart de siècle a eu cette idée loufoque. Il y a des coups de pieds au cul qui se perdent

09:33 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

A l'époque .... cette décision était ... un projet. "Nous verrons si cela permet d'économiser de l'énergie" ...disaient-ils !Aujourd'hui ...il est largement prouvé que non ....Tenter des choses .... est une preuve de vie. Ne pas retirer les leçons et réagir sur un constat évident relève en effet du "mot de Cambronne".

Écrit par : just-de-passage | 26/03/2006

Les commentaires sont fermés.