25/03/2006

Pourquoi ce refus ?

Ma deuxième fille jusqu'à ce qu'elle puisse parler, était la plus farouche de mes enfants. Mais lorsqu'elle su s'exprimer - très tôt d'ailleurs - elle devint une des plus sociables. Elle disait bonjour très aisément, même à une personne tout à fait inconnue. Un jour, alors qu'elle devait avoir tout au plus trois ans, notre voisine recevait une de ses amies et elle vint nous la présenter. Il était environ neuf heure du matin et la petite venait de s'éveiller. Elle refusa tout net de dire bonjour à cette dame, qui n'en paru pas très contrariée. Nous étions, ma femme et moi, très embarrassés. La dame partie, nous nous mîmes à interroger notre fille sur sa conduite étrange. Elle finit par avouer, que comme elle venait de se lever, elle avait seulement enfilé une robe sur elle, mais sous la robe, elle n'avait pas de culotte. Lorsqu'elle fut bien habillée, elle même demanda à aller chez la voisine pour aller s'excuser auprès de l'amie. Et l'incident se termina dans la bonne humeur

08:45 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.